Consultez tous les avis (registre numérique)

Voici les observations et propositions sur le Contournement Ouest de Montpellier, reçues sur ce site internet, soumises au Commissaire enquêteur.

Ces avis ont été publiés pendant l'enquête publique qui devait de dérouler du 24 février au 3 avril 2020, mais qui a été suspendue le 20 mars pour éviter la propagation du covid-19.

Avec la reprise de l'enquête publique, les avis reçus du 17 août au 7 septembre seront de nouveau publiés.

Les messages d'insulte ou de diffamation, les messages à caractère raciste ou incitant à la violence ou à la haine, ont été exclus.

676 avis

Mis en ligne le par Groupe Locale Europe Ecologie les Vert

Monsieur le commissaire enqueteur,

Le groupe local Europe Ecologie Les Verts de Montpellier souhaite vous faire part de son positionnement sur le contournement ouest de Montpellier qui propose le passage d'une autoroute en ville que nous ne voulons pas .

Le COM (contournement Ouest de Montpellier) est un projet imaginé au début des années 1990 qui a été fait pour la voiture et seulement pour la voiture. Aujourd'hui le COM est un projet obsolète avant même son premier coup de pelle.

Les efforts doivent s'engager vers des projets avec une logique décarbonée et une écologie intégrée. Or le COM tel qu’il est proposé est une incitation à la voiture, énergivore et polluante. Faire plus de place à la voiture c'est de fait augmenter, de manière exponentielle, le flux des véhicules, de la production de polluants, de nuisances sonores et d’impacts irréversibles sur l'environnement sans pour autant répondre de manière durable à la préoccupation première du désengorgement de la circulation, car le trafic sera très vite saturé.

Dans le plan de déplacements de Montpellier, (PDM) il est noté « tout faire pour réduire la voiture ». Partout il est dit qu’il faut réduire l’impact de celle-ci et favoriser d’autres modes de déplacement.

Le COM tel que dessiné aujourd’hui ne relève pas les défis et les ambitions du PDM. Le projet de COM est une autoroute à 260 millions d'euros pour un tracé de 6 km (voir selon certaines sources 400 millions d’euros) qui se trouve à moins de 5 km du centre-ville de Montpellier et qui va traverser les endroits les plus sensibles de notre péri urbain (périphérie de Montpellier), les vallées de la Mosson et du Rieu-Coulon. Mais aussi, là où nous voulons des coulées vertes et de biodiversités, des zones de protection des sols, d’infiltration naturelle des eaux de pluie, de lutte contre l'érosion, et des innodadations…

Les espaces végétalisés sont nécessaires à la tenue des sols, à la lutte contre l'augmentation de la température en limitant une trop grande chaleur en cas de canicule. Enfin, ils permettent l’absorption des eaux lors de fortes pluies.

Alors que la population demande de plus en plus le retour à une agriculture urbaine, le COM détruirait des espaces végétalisés et agricoles existants et empêcherait des projets d'installations de jeunes agriculteurs-trices, d'agroforesterie, etc.

La réalisation de ce projet engendrerait des nuisances pour le bien-être et la santé des populations : pollution de l'air par les particules émises des véhicules, pollution sonore, pollution visuelle. Cette autoroute serait destructrice du paysage de notre territoire, mais aussi de la qualité de vie de ses habitant-e-s. Ce contournement serait très près des zones habitées.

En conséquence, sommes opposés au doublement des voies entre le carrefour du Gennevaux et l’A709 et nous refusons de créer un nouvel échangeur au Nord, qui n’est pas indispensable, est très onéreux, et pose des problèmes environnementaux et hydrauliques. Le projet ainsi dimensionné permettra une économie significative de l’ordre de 100 Millions d’€, en évitant des infrastructures extrêmement coûteuses (échangeur nord, viaducs à 2×2 voies, élargissement très difficile sur certains tronçons à 2×2 voies).

Le Groupe Local d"Europe Ecologie les Verts de Montpellier

Mis en ligne le par Anonyme

J’habite dans l’ouest de montpellier, je travail à l'Est. Les conditions de circulation sont icomplqiés, les ralentissements et les bouchons sont quotidiens. Aucune solution sur l'avenue de la liberté… Le seul moyen est la zone de ce projet. Il est impératif de régler les problèmes de trafic.

Le Contournement Ouest de Montpellier va réduire la pollution en fluidifiant le trafic, il améliorera la sécurité des usagers et réduira les temps de trajet.

Mis en ligne le par C2ric

Projet d'envergure pour Montpellier. Une ville qui a un développement de population important sans pour autant avoir des infrastructures routières adaptées.

Il faut être réaliste. Est-ce que demain chacun aura un moyen de transport en commun qui passe à côté de chez lui pour aller n'importe où dans la métropole….?

Il faut être réaliste le besoin de la voiture reste nécessaire. Avec le prix des carburant, je pense que peu de personnes s'amusent à bruler de l'essence pour le plaisir…..

Il faut être réaliste quand vous devez traverser la ville ou accéder depuis un village de la périphérie vous n'êtes pas desservie comme au centre de MONTPELLIER.

Demandez au habitants qui résident à proximité de l'avenue de la liberté au bout de combien de temps ils voient les tracent de pollution dans leurs logements ? (quelques heures)

Les véhicules arrêtés sont nettement plus polluants qu'un véhicule qui roule.

Il faut fluidifier le trafic, vous n'empêcherez jamais les gens de prendre leurs véhicules et de se déplacer pour leurs trajets. Il faut trouver le bon compromis. L'utilité de ce projet permettra de fluidifier les trajets, les gens dans les bouchons sont stressés et énervés.

En parallèle de ce trajet rien n'empêche de continuer de développer les transports en communs. ceux-ci pourront prendre départ depuis des parkings aux abords de ce projet.

Mis en ligne le par Ponsot - habitante du quartier des Grisettes

Ce contournement Ouest (COM) est pour moi une grosse erreur.

La question des mobilités à Montpellier et à son abord sont à réfléchir dans son ensemble, des solutions existent, comme les très bonnes propositions du Collectif ceinture verte de Montpellier, ou aussi celles de Greenpeace, je ne vais pas les reprendre ici.

Ce projet a un coût faramineux, 272millions d'euros, par ailleurs son financement n'est pas assuré au jour d'aujourd'hui!!

Et il ne ne règlera rien: quelques année après selon le phénomène bien connu de trafic induit, les bouchons reprendront de plus belle!

La circulation sur cet axe doit effectivement être revue en aménageant les 3 ronds points, mais il est possible de garder la voirie existante à 2x1 voie.

L'abandon de ce projet permettrait de se pencher sur ces propositions, et sur un développement des cheminements doux et des transports en commun, respectueux de l'environnement: ceci est la vraie urgence

Mis en ligne le par Ranou

Ce projet va détruire des terres agricoles pourtant précieuses, et il ne fera qu'encourager l'usage de la voiture individuelle, mode de transport criminel d'un point de vue écologique. Un budget faramineux va être englouti dans ce projet, au bénéfice de la voiture et du transport routier, alors qu'il serait plus bénéfique pour l'avenir de la métropole Montpelliéraine d'investir dans les transports en commun, les mobilités actives, et le ferroviaire.

Mis en ligne le par TILLOY

Tout a fait favorable, cela m'évitera d'éviter Montpellier par certains déplacements de Saint André de Sangonis vers Nimes.

Mis en ligne le par Peynaud

Au lieu de vouloir contourner la transition écologique, il serait plus intéressant de s'y engager.

L'usage démeusuré de la voiture individuelle engendre pollution, coût pour l'automobiliste, accidents de la route, réchauffement climatique, destruction de la flore et de la faune sauvage, artificialisation des terres, etc ...

Construire une nouvelle voie rapide fait perdurer le système automobile duquel nous devons essayer de nous éloigner.

Dans ce sens je ne pense pas que ce projet aille dans le sens de l'histoire, et qu'il est plus le symbole d'une société individualiste et dépassée.

Mis en ligne le par anonyme

en regardant se qu'on perd et se qu'on gagne avec ce projet on est quand même largement perdant. entre les terres agricoles destinées a être ensevelies sous du béton et toute la pollution généré par la construction puis l'utilisation et l'entretient on dirait que se déplacer en voiture est vitale. c'est à mon sens un projet biaisé qui n'est pas en accord avec une transition écologique. tout cet argent pourrai plutôt servir par exemple à la construction de pistes cyclable afin de valoriser ce transport moins coûteux et moins énergivore. le COM est un projet qui engorgera d'autant plus nos trafics et qui continuera de faire de la voiture le moyen de transport privilégié causant pollution de l'air, sonore, lumineuse. prenons un tournant pour des projets moins individualiste et plus respectueux de tous.

Mis en ligne le par Grout de Beaufort

tout à fait favorable ! ! j'habite sur cournonterral depuis 12 ans ,selon mes horaires,( je boss au CHU ) je peux mettre plus d'1 heure pour parcourir 18 km ,coincé dans les bouchons. alors qu'il me faut 20 minutes la nuit en astreinte ( tout en respectant les limitations de vitesse ) pour arriver au bloc sur une urgence..

Mis en ligne le par RIVIER - Comité de Quartier M les Grisettes

- Projet en contradiction avec tous les objectifs nationaux et internationaux pour

une des villes les plus polluées de France signataire du Pacte de Milan en 2015.

- Risques d’inondations sous-estimés et amplifiés avec cette autoroute barrière.

- Aggravation de la coupure des continuités urbaines et agro-naturelles.

- Dégradation de St Jean de Védas et des paysages traversés.

- Douze exploitations agricoles touchées, 25 hectares artificialisés.

- Effet repoussoir sur le patrimoine naturel et culturel.

- Habitat de la loutre d’Europe menacé dans la vallée de la Mosson.

- Compensations agricoles et environnementales très insuffisantes.

- Des chantiers interminables et destructeurs, 20 ans de désordres !

- Gain de temps théorique annoncé 3% en 2028 !

Mis en ligne le par Lourens

Contre ce projet qui est un goufre financier et qui ne fera pas plus disparaitre les embouteillages que le doublement de l'autoroute A9.

Mis en ligne le par de lamotte

Je suis favorable au COM afin de délester une partie du traffic routier avant qu'il n'atteigne Montpellier et les communes limitrophes. Cela aura une influence positive sur le traffic routier dans les villes et permettra de laisser une place plus importante aux déplacements doux

Mis en ligne le par GAUTIER

Je pense qu'il est nécessaire de réaliser ce contournement dans le prolongement du lien qui tarde à être terminé, dans la mesure où l' augmentation constante du nombre de véhicule sature de plus en plus les axes de circulations en provenance des villages à la ceinture nord et ouest de Montpellier qui ne cessent de s'agrandirent .

Il est donc indispensable de résoudre ce problème en donnant la possibilité aux habitants soit de relier plus facilement leur destination ou de pouvoir s'extraire du flux de circulation de plus en plus compact en empruntant de nouveaux itinéraires de délestage .

 

Mis en ligne le par Collectif des mères angoissées - Collectif des mères angoissées

Sauvez mes deux enfants !

Tous les matins, je suis angoissée de savoir que mes 2 enfants empruntent les ronds points de Gennevaux et de Rieu Coulon pour aller travailler.

Des ronds points sur lesquels en s'engage en ayant le sentiment de jouer à la roulette russe.

Aucun opposant n'aborde les aspects sécurité de circulation.

Qu'on ne me dise pas que la préservation de quelques hectares de mauvaise terre agricole a un intérêt supérieur à la vie de mes deux enfants.

Monsieur le commissaire enquêteur, ne vous laissez pas influencer par la mode verdâtre du moment et aidez nous en rendant un avis positif.

Mis en ligne le par MARCHI

Complètement d'accord avec ce projet. J'ai fait la route pendant plusieurs années avant de prendre ma retraite (Gignac/Lattes) et c'était insupportable et fatiguant de faire cette route.

Mis en ligne le par Soullier

Quelle pagaille en ce moment pour ceux qui sont en transit Millau - A9 et pour ceux de Nîmes Millau qui encombrent inutilement la circulation de ceux qui viennent travailler à Montpellier. Vivement que le contournement soit réalisé. Cela ne gênera pas ceux qui veulent faire du vélo dans le centre ville !

Mis en ligne le par Julier - membre du CA de France Nature Environnement Languedoc-Roussillon

Monsieur le Commissaire-Enquêteur,

Je suis opposé à ce projet, en raison de son coût, de son impact environnemental, et de ses conséquences néfastes sur l'étalement urbain et sur les déplacements.

À titre subsidiaire, je formule des propositions d'amélioration du projet, avec un requalification à 2×1 voies à 70 km/h, et en supprimant les intersections dénivelées, notamment:

- échangeur Nord (Juvignac): impact environnemental et humain (agriculture) considérable pour une utilité nulle, il doit absolument être supprimé

- échangeur Sud (A9/A709): si par malheur il devait être construit, sa gigantesque bretelle sud devrait être réduite, sa surface peut être réduite de moitié à performances égales. Son utilisation pour y stocker des déchets, sur des terres cultivées et en zone rapprochée de protection d'un captage d'eau potable, est inqualifiable.

- carrefour Gennevaux (D5): il doit à tout le moins voir son autorisation repoussée jusqu'à la décision définitive de la Métropole sur le transport en commun prévu sur la D5.

Par ailleurs, je signale les graves déficiences de l'étude d'impact, signalées par l'Autorité Environnementale mais non corrigée par le maître d'ouvrage, et l'absence de prise en compte de l'étude d'impact dans le projet.

Enfin, je signale l'absence inexcusable de prise en compte du vélo, ainsi que l'absence de prise en compte de l'ouvrage sur l'étalement urbain et l'usage de la voiture.

Face à autant de déficiences, vous devez donner un avis défavorable à ce projet.

Le document joint précise ces différents points ainsi que les propositions.

Mis en ligne le par Blanc Giordano

Favorable

ENQUETE PUBLIQUE

Actualités

Le COM déclaré d'Utilité Publique