Consultez tous les avis (registre numérique)

Voici les observations et propositions sur le Contournement Ouest de Montpellier, reçues sur ce site internet, soumises au Commissaire enquêteur.

Ces avis ont été publiés pendant l'enquête publique qui devait de dérouler du 24 février au 3 avril 2020, mais qui a été suspendue le 20 mars pour éviter la propagation du covid-19.

Avec la reprise de l'enquête publique, les avis reçus du 17 août au 7 septembre seront de nouveau publiés.

Les messages d'insulte ou de diffamation, les messages à caractère raciste ou incitant à la violence ou à la haine, ont été exclus.

676 avis

Mis en ligne le par Gallis

Je suis défavorable à ce projet qui va à l'encontre de la transition écologique que nous devons mener dès maintenant afin de vivre en adéquation avec notre environnement.

Dans le contexte actuel, il faut favoriser la transition écologique, préserver autour des villes, les terres agricoles pour les circuits courts et les espaces de pleine nature ,de biodiversité, pour la sante et les loisirs des habitants,,

Il suffirait d'aménager les différents rond points et donner la priorité aux déplacements doux et transports en commun, en aménageant de grands parkings silos pour les voitures.

Des dépenses publiques colossales (entre 280 et 400 M€ pour 6 petits kilomètres) seront nécessaires à la réalisation de ce projet anti-écologique. Il convient de rappeler que le projet prévoi notamment le triplement du nombre de véhicules, entraînant une explosion de la pollution de l’air, de l’eau, et des nuisances sonores, et l'artificialisation de 56ha de terres agricoles.

Réduire plutôt la circulation automobile ;... là est le vrai enjeu face à l'urgence écologique !

Mis en ligne le par Anonyme

Je suis favorable au contournement

Montpellier est une des rares vives importants sans périphériques contournant la ville

c'est tout a fait normal et pratique.

Mis en ligne le par Guenneguez

Habitant La Grande Motte, se rendre dans l'ouest de Montpellier ( quartier des hopitaux par exemple ) est déjà compliqué, mais en revenir est un vrai casse tête qui impose presque de passer par le boulevard Gambetta , qui n'a qu'une seule file. C'est intolérable. De même, si vous descendez de Paris ou d'Auvergne par l'autoroute A75, vous arrivez actuellement dans Juvignac , avec une portion limitée à 50 Km/h pour rejoindre l'A9 C'est incroyable alors que l'autoroute provenant de Millau existe depuis plus de 10 ans, que ce raccordement ne soit toujours pas réalisé. C'est un gachis financier en terme de milliers d'heures perdues dans des bouchons.

Que la 5 ème ou 6 ème ville de France n'ai pas de rocade est incroyable et intolérable.

Ce contournement est une urgence absolue , surtout depuis que de nombreuses artères importantes de la ville ont été réduites par le tramway.

Mis en ligne le par Augier

J'attends avec impatience cet ouvrage qui je pense aurait dû être réalisé, il y a bien longtemps.

L' ouest de Montpellier est complètement saturé aux heures de pointes et cela devient insupportable pour les habitants.

J'espère que la réalisation de l'échangeur reliant les deux autoroutes nous facilitera la vie au quotidien.

Mis en ligne le par fleurot

Je suis 100% d'accord avec le projet de raccordement il faut absolument faire quelque chose pour réduire les bouchons sur l'A750, c'est invivable pour tous les gens qui habitent à l'ouest de Montpellier

Mis en ligne le par OMS

Ce très gros projet, d'une autre époque, très couteux 'va entrainer des nuisances

très importantes pour l'environnement et risque d'augmenter encore le trafic et la pollution,

Je pense qu'il suffirait

d'aménager les différents rond points et donner la priorité aux déplacements doux et transports en commun, en aménageant de grands parkings silos pour les voitures.

Dans le contexte actuel, il faut favoriser la transition écologique, préserver autour des villes, les terres agricoles pour les circuits courts et les espaces de pleine nature ,de biodiversité, pour la sante et les loisirs des habitants,,,

e

 

Mis en ligne le par Perez

Il y a longtemps que cela aurait dû ètre fait.....c'est infernal aux heures de pointe...

Une autoroute qui atterrit dans Montpellier depuis plus de 20 ans...ce n'est pas très logique...

Maintenant je me demande ce que cela va donner au niveau des nuisances (pollution...etc...)

 

Mis en ligne le par VILLIERE

indispensable est très attendu

Mis en ligne le par Brisse

Bonjour,

Cette liaison aurait dû être terminée depuis longtemps pour relier les deux autoroutes.

Mis en ligne le par MERCIER

L'ouest de Montpellier a toujours été ''oublié'' par nos édiles, contrairement à l'est de la ville et la circulation automobile y est très délicate. Des gens viennent travailler dans Montpellier, surtout sa partie est, depuis les villages situés à l'ouest, village qui se développent de plus en plus. La gratuité annoncée des transports en commun n'y changera rien, le tram n'ira pas dans ces villages, par ex. Cournonterral ou La Boissière.

Venez à Juvignac un matin ou un soir de semaine et vous comprendrez ce que signifie'' embouteillage'' et ''perte de temps''. Et dans la journée essayez de rejoindre St Jean de Vedas depuis Juvignac et vous constaterez que les poids lourds bloquent tout, à leur corps défendant.

S'il vous plait, moins de dogmatisme et plus de pragmatisme de bon sens et d'humanité, construisez ce contournement attendu depuis plus de 20 ans.

Mis en ligne le par Jozon

Ce projet "tout voiture" est un projet du passé.

Avec la crise sanitaire que nous vivons, il est temps de préserver les terres agricoles et la biodiversité pour maintenir un territoire résilient.

Un simple aménagement des ronds points serait suffisant, couterait moins cher et éviterait d'augmenter le nombre de voiture sur la route.

 

Mis en ligne le par PINAL

Bonjour, indispensable pour désengorger le trafic très dense aux heures de pointe

 

Mis en ligne le par Anonyme

Je suis défavorable à ce projet qui va à l'encontre de la transition écologique que nous devons mener dès maintenant afin de vivre en adéquation avec notre environnement.

Contrairement aux idées reçues, cette nouvelle infrastructure routière n'apportera aucune réponse aux embouteillages qui gâchent la vie des habitant.e.s de l'Ouest de la métropole et au delà. Comme cela est écrit dans le dossier d'enquête « la réduction globale du temps passé en véhicule dans l’aire d’étude est de l’ordre de 3 % », c'est à dire moins de 2mn pour un trajet d'une heure.

En revanche, des dépenses publiques colossales (entre 280 et 400 M€ pour 6 petits kilomètres) seront nécessaires à la réalisation de ce projet anti-écologique. Il convient de rappeler que le projet prévoi notamment le triplement du nombre de véhicules, entraînant une explosion de la pollution de l’air, de l’eau, et des nuisances sonores, et l'artificialisation de 56ha de terres agricoles.

J'espère en revanche que le réseau des transport en commun (bus/ bus qui accepte les vélos / TER/ réseau express vélos / parking relais) soit renforcé et mise en l'étude. Aujourd'hui il est très difficile de se rendre dans une ville autour de Montpellier sans la voiture, hors beaucoup d'habitants de ces villes viennent travailler à Montpellier.

Mis en ligne le par Bullet

Ce projet de barreau autoroutier est estimé à 278 M€ (2018) et serait probablement revu à la hausse dès 2021. Pour quel avantage prévu pour 2028 ? Une réduction de temps de transport de 3% en 2028. Dérisoire. Sans que par ailleurs soit pris en compte un phénomène largement documenté en France et dans le monde : un haut risque de trafic induit par ce nouvel aménagement. L’efficience est potentiellement négative sur ce projet et je pense que l’Etat a bien mieux à proposer avec l’argent du contribuable pour améliorer la mobilité sur l’Ouest de Montpellier.

Une autre voie est possible, à moindre coût, en conformité avec les engagements officiels de la France en matière de transition écologique: recalibrage de la voirie existante ; conservation des gabarits et largeur actuelle, avec vitesse limitée à 70 km/h ; passerelles ou tunnels sur les ronds-points intégralement réaménagés de Gennevaux, Rieucoulon et Mas de Grille ; priorité aux déplacements doux et transports en commun, avec pôles d’échanges multimodaux et parkings silos de grande capacité ; raccordement A 709 par le rond-point de desserte de la Lauze et son franchissement en dénivelé de Sète.

Mis en ligne le par Proverbio

Je trouve ce projet scandaleux, chers et inefficace, il serait beaucoup plus judicieux d'améliorer les raccordements de la voie existante pour améliorer le trafic qu'on ferait mieux de tenter par tous les moyens de faire baisser, au lieu de créer des infrastructures pour lui permettre d'augmenter.

Mis en ligne le par Anonyme

Favorable au contournement permettant de délester l’agglomération ainsi que les itinéraires plus proche de la ville et de ses villes satellites.

Mis en ligne le par DUMAS - retraté

Assurer une meilleure desserte de la zone urbaine de

Montpellier depuis l’Ouest en complétant le réseau

armature du contournement urbain routier,

> Relier A750 et A709, > Contenir la circulation d’échanges péri-urbains et

de transit sur un itinéraire adapté, afin de rendre son

usage à la voirie secondaire des quartiers traversés

> Valoriser les accès au réseau multimodal pour limiter

le trafic routier vers le centre urbain.

Mis en ligne le par ALBRECHT

Le dossier d'enquête publique montre très bien l'énorme goulot d'étranglement causé par l'absence de lien entre la 750 et la 709 : le maillon le plus faible étant la D132E2 qui relie le rond-point Maurice Gennevaux au rond point du Rieucoulon. En effet, cette route à une seule voie dans chaque sens de circulation relie ces deux ronds-points qui jonctionnent chacun plusieurs axes à forts trafics.

Cette situation provoque d'énormes bouchons par saturation totale sur une amplitude horaire de plus en plus importante, d'année en année due à l'accroissement du trafic d'une part et faute d'alternative d'autre part.

Il s'agit de trafic local ET de trafic de transit.

Une importante pollution qui pourrait être évitée par un réseau routier devenu COHÉRENT..

Cela aurait du être fait depuis plus de 10 ans par nos politiques soi-disant "visionnaire" !

Ce qui n'empêche surtout pas de créer des modes de déplacement alternatifs et nodaux pour freiner l'accroissement du trafic automobile.

ENQUETE PUBLIQUE

Actualités

Le COM déclaré d'Utilité Publique