Consultez tous les avis (registre numérique)

Voici les observations et propositions sur le Contournement Ouest de Montpellier, reçues sur ce site internet, soumises au Commissaire enquêteur.

Ces avis ont été publiés pendant l'enquête publique qui devait de dérouler du 24 février au 3 avril 2020, mais qui a été suspendue le 20 mars pour éviter la propagation du covid-19.

Avec la reprise de l'enquête publique, les avis reçus du 17 août au 7 septembre seront de nouveau publiés.

Les messages d'insulte ou de diffamation, les messages à caractère raciste ou incitant à la violence ou à la haine, ont été exclus.

676 avis

Mis en ligne le par DANGERFIELD

Ce projet d'un autre temps permettra (d'après le dossier d'enquête publique) " une réduction globale du temps passé dans le véhicule dans l'aire d'étude de l'ordre de 3%" c'est à dire environ 2 minutes pour un trajet estimé d'1 heure!!!

Un coût évalué entre 280 millions et 400 millions €. pour un gain de 2mn /h, ça fait cher la minute !

Problèmes d'évacuation des eaux de pluies...

Il n'y a pas d'éléments concernant la compensation des zones artificialisés.

IMPACTS négatifs sur la faune et la flore..

Les données de pollution de l'air présentées dans l'étude.sont totalement sous évaluées. ( Greenpeace )

Enfin, ce type de projet est généralement un aspirateur à construction immobilière. De ce fait, la hausse du trafic automobile sur cet axe et les embouteillages en découlant viendront effacer tous les soit disant "gains".

Je suis donc totalement défavorable à ce projet.

Mis en ligne le par MARTIN

Ayant la fibre écologique assez sensible, j'ai lu le dossier ainsi que la plupart des avis.

Les avis défavorables laissés par d'autres personnes qui se prétendent aussi écologistes en plaçant l'urgence pour le climat me semblent totalement hors sujet, et je pense qu'elles n'ont pas compris le but de ce COM.

En effet, ce projet s'adresse à ceux qui prennent les 2 autoroutes A750 et A9. Pas aux Montpelliérains !

Quelle est l'utilité de proposer des transports en commun ou du vélo à celui qui vient de Clermont Ferrand pour rejoindre Nîmes ? C'est absurde, cela n'a aucun sens.

Cela ne créera pas d'appel d'automobilistes, mais déviera ceux qui habituellement sont obligés de traverser Montpellier pour rien, comme l'exemple que j'ai cité (Clermont - Nîmes).

Par contre, la place laissée dans Montpellier par ces voitures en moins, pourra être exploitée pour permettre davantage de voies destinées aux vélos et aux transports partagés, justement. Et la qualité de l'air n'en sera qu'améliorée. Une voiture pollue bien plus à 30 ou 50 km/h qu'à 90 à vitesse constante.

Donc au final très favorable.

Mis en ligne le par manenc

Usager de la voirie et résidant dans le nord du département je considère que ce projet facilitera les mobilités vers l'A9 et fluidifiera d'autant la circulation interne à Montpellier et notamment l'avenue de la liberté.

Ces travaux sont indispensables.

Mis en ligne le par Derocq

J'habite à Juvignac, considérant l'ampleur des embouteillages chaque matin et soir, le nombre d'heures perdues, la pollution engendrée et l'énorme retard pris à l'ouest de Montpellier sur les infrastructures routières, je pense qu'il est plus qu'urgent de procéder aux travaux du contournement. Les tergiversations n'ont que trop duré depuis des années.

Mis en ligne le par Lahmer

Augmenter le trafic automobile n'est pas la solution. Augmentons les transports en communs et les mobilités douces !

Mis en ligne le par Anonyme

La priorité est la réalisation du lien et de la licom pour les habitants de l'Ouest de Montpellier.

Le LIEN sera prolongé à terme par la LICOM (Liaison Intercommunale à l'Ouest de Montpellier), route à 2 voies longue de 7 km qui ira de Saint-Georges-d'Orques (RN109 Sortie 64 ) à Fabrègues (D613). Mise en service prévue après 2025.

La LICOM est elle-même déjà prolongée au Sud-Ouest de Montpellier par la D185, liaison entre Fabrègues (D613) et Villeneuve-les-Maguelonne (D986) qui s'inscrit dans la continuité du contournement de Montpellier.

Historique et Planning

Calendrier général

Années 1980 : Premières études

1988 : Lancement officiel du projet par le Conseil Départemental de l'Hérault

Après 2025 : Reconfiguration du LIEN, entre l'A709 et Vendargues, suite à l'ouverture du contournement Sud de Montpellier de l'A9.

Après 2025 : Ouverture annoncée de la LICOM entre Saint-Georges-d'Orques et Fabrègues.

Sections en chantier et en projet

Mis en ligne le par SONZOGNI

bonjour,


ce contournement ouest de la ville de Montpellier me semble indispensable,

les usagers en provenance du Nord de Montpellier et du Nord Hérault perdent trop de temps dans les bouchons que ce soit le matin dans le sens Nord-Sud que le soir dans le sens Sud-Nord,

La réalisation de ce projet augmenterait la qualité de vie de plusieurs milliers d'utilisateurs du réseau routier

Mis en ligne le par TIXA

Montpellier a une GRAND besoin d'une infrastructure routière correspondant à sa taille, il est incompréhensible qu'il faille traverser Montpellier pour relier A750 à l'A9. Le seul lien qui "contourne" cette dernière est complétement saturé. Au regard des extensions (ou plutôt explosions) démographique des communes limitrophes à A750, le réseau routier qui est déjà saturé le sera encore plus dans un avenir très proche. Il est urgent de trouver et mettre en place une solution pour le confort et bien être de nous tous, habitant métropolitain de l'ouest Montpelliérain.

A l'heure d'aujourd'hui, on parle écologie. On préfère restreindre l’accès de l’automobile dans le cœur de ville mais quand est-il de la gestion de la circulation en périphérie ?

J’espère qu'il ne sera pas nécessaire d'attendre une hypothétique date de mise en service. Nous attendons depuis trop longtemps de bénéficier du LIEN.

Mis en ligne le par anonyme

Le Contournement Ouest de Montpellier va réduire la pollution en fluidifiant le trafic entre l’A750 et l’A9, il améliorera la sécurité des usagers et réduira les temps de trajet. Il est inconcevable qu’une métropole de la taille de Montpellier n’ait pas de contournement.

J’habite/je travaille dans l’ouest montpellierain. Actuellement, les conditions de circulation sont insupportables, les ralentissements et les bouchons sont quotidiens. Il est impératif de régler les problèmes de trafic qui empoisonnent les habitants de Lavérune, Saint Jean de Védas, Juvignac et alentours

Mis en ligne le par QUARTIER

Bonjour , ce contournement est absolument obligatoire pour relier les 2 autoroutes et éviter des bouchons qui engendrent de la pollution sur Montpellier .

Ne pas oublier qu'une auto à l'arrêt consomme du carburant pour rien et pollue contrairement à une auto qui roule !

Mis en ligne le par Isern - adjoint commune de Cournonterral

Si le COM peut permettre une meilleure circulation du flux routier entre les 2 autoroutes (mais aussi l'augmenter), selon moi il ne réduira en rien celui des véhicules qui au quotidien empruntent la M5 (anciennement D5 entre Cournonsec et en amont du carrefour de Genevaux (dit carrefour de paulette).

Les communes à l'ouest de la métropole ne disposent pas de transports publics qui soient une vrai alternative à la voiture et les constructions, dont de nombreux logements sociaux sont en forte augmentation.

J'aurai préféré que ce problème soit traité en priorité en amont avec par exemple la mise en place du lien (liaison intercantonale d'évitement nord) prévu depuis longtemps et jamais réalisé entre St Gély et Fabrégues, lequel raccorderait également les deux autoroutes.

https://www.midilibre.fr/2019/11/15/herault-le-juge-valide-le-lien-le-contournement-routier-de-louest-montpellierain,8543773.php

Mis en ligne le par Célestin-Urbain

A Montpellier il est de bon ton de parler d'écologie entre bobos, mais quand arrive le moment de prendre les décisions pouvant avoir un impact contre la pollution, les écologistes de Montpellier déclarent ne pas vouloir mettre 1 euro dans le financement de ce contournement. Cherchez l 'erreur !

Face à cet égoïsme irresponsable, il faut espérer qu'enfin il y ait des hommes politiques responsables, qui feront passer en premier l intérêt général et auront le courage de financer rapidement cette réalisation indispensable.

Indispensable non seulement en raison de la pollution générée par les bouchons , mais aussi et surtout parce que les blocages actuels pénalisent la vie économique et sociale de toute la partie ouest de la Métropole, affectant tous les déplacements de ses habitants délaissés par les pouvoirs publics depuis trop longtemps ( déplacements familiaux, scolaires, professionnels et sanitaires !). Il y a désormais urgence !

Mis en ligne le par Pouzol

Habitant au nord de Montpellier (à Combaillaux) et me rendant fréquemment à La Grande Motte, je voudrais poser la question du sens de la situation actuelle.

Le réseau actuel m'oblige à emprunter l'avenue du père Soulas, les quais du Verdanson puis l'Avenue 'Jean Mermoz pour rejoindre un réseau routier décent (Avenue Pierre Mendès-France).

Est-ce écologique? Est-ce vraiment ce que je devrais faire?

Alternativement, je peux traverser la Paillade, prendre l'avenue de la Liberté, et passer devant la nouvelle mairie de Montpellier pour retrouver là encore un réseau routier décent (Avenue Georges Frèche)..

Est-ce mieux sur le plan écologique.?

Je passe sous silence la traversée de la rue Saint Louis et du cours Gambetta pour rejoindre le tunnel de la Comédie en raison des encombrements et de la pollution qui les accompagnent.

Je suis désolé pour les Montpelliérains, mais à Béziers, ils ont compris que le trafic de transit n'avait rien à faire au centre-ville et se sont dotés d'une rocade adaptée qui permet de ne pas y aller.

Si je dois aller faire des courses au centre-ville, je prends le tramway en laissant ma voiture au parking Euromédecine et là c'est raisonnable.

Et qu'on ne pense pas qu'il y a des alternatives pour aller du Nord de Montpellier aux plages (transports en commun ou vélo) quand on habite une commune sans bus et où les cyclistes empruntent une route de la mort entre Combaillaux et Grabels.

Si les Montpelliérains regardaient au delà de l'Ecusson, ils comprendraient le bien-fondé du projet.

Mis en ligne le par QUAROUCH

Bonjour, je ne suis pas en accord avec le COM tel qu'il est proposé. Je ne souhaite pas qu'il y ait une autoroute avec un traffic qui inévitablement va se densifier et se concentrer sur cette axe. La proposition d'un périphérique Urbain tel que proposé par certain élus de la municipalité de Montpellier serait plus juste et plus facilement adaptable dans le temps et de fait plus durable et plus respectueux de l'environnement mais surtout des personnes qui comme moi demande un droit au silence, un droit à l'air, un droit au ciel...

Merci de votre attention

HQ

Mis en ligne le par CHAUFFOUR

Il est insensé de mettre le citoyen devant un choix absurde: 'COM Autoroutier', ou 'Rien'. Le débat sur les alternatives intégrant toute la palette des modes de déplacement et leurs perspectives d'adaptation, n'a jamais eu lieu !

Le Maître d'Ouvrage (l'Etat / DREAL) s'obstine autour d'un projet qui n'a pas évolué depuis des décennies, comme si rien n'avait changé depuis, et en totale contradiction avec tous nos objectifs et engagements pour le climat, l'environnement et la santé..

En fait je dis aussi OUI a un axe routier à l'ouest de MONTPELLIER MAIS NON au COM, en tout cas, pas celui qui est proposé, pas un ouvrage autoroutier démesuré, en milieu urbain, seule option offerte.

Mis en ligne le par Bailly-Roumégous - particulier

Ces embouteillages matin et soir pour se rendre et revenir du travail sont un scandale. Tant pour le temps perdu que pour la pollution engendrée par ces flots de voitures continus. Et ceci ne date pas d'hier, cela fait des années que l'on doit subir cela, il serait temps qu'une prise de conscience se fasse au niveau des personnes décisionnaires que l'on invite à quitter leurs bureaux capitonnés pour nous rejoindre chaque jour dans ces flots continuels d'automobiles qui polluent l'environnement et menacent notre santé. Alors agissez ou plutôt réagissez, c'est assez !

Mis en ligne le par poncet

L’activité de mon entreprise est fortement impactée par les difficultés rencontrées pour transporter les ouvriers et les matériaux vers les chantiers, nous avons absolument besoin que le contournement de Montpellier par l’Ouest soit réalisé. Ces trajets doivent être faits par la route, nous n’avons pas le choix. Il faut un contournement pour libérer la voirie de proximité et développer les transports en commun et les circulations douces à l’intérieur de la métropole.

Mis en ligne le par Oechsner de Coninck

Je suis favorable au contournement ouest de Montpellier : si la plupart des avis défavorables de cette enquête se veulent écologistes, c'est au contraire construire le COM qui le serait réellement. Cette liaison permettrai à un nombre important de véhicules d'éviter de transiter par Montpellier, permettant un meilleur cadre de vie aux montpellierains, et de fait de plus faibles émissions de gaz à effets de serre (moins longue distance parcourue, moins de congestion). Au delà de ça il s'agit surtout de voir à plus long terme, si on veut un jour réduire drastiquement la circulation automobile à Montpellier (péage urbain par exemple), il faut qu'une rocade complète existe, le COM va dans ce sens. Cependant si construire un tronçon routier "bête et méchant" de cette envergure a un intérêt, il faut prévoir une place aux modes de transports alternatifs, une voie dédiée au BHNS et au covoiturage par exemple, aux vélos et piétons (impossible aujourd'hui de rejoindre Rieu-Coulon à pied en toute sécurité). Il convient aussi de planifier des interfaces avec le réseau de tram notamment par le biais de parkings relais/silos. Il parait enfin nécessaire d'engager une reflexion profonde sur la planification de l'urbanisation entre cette liaison et plusieurs communes environnantes (en ne laissant pas au privé la primauté sur la zone).

ENQUETE PUBLIQUE

Actualités

Le COM déclaré d'Utilité Publique