Consultez tous les avis (registre numérique)

Voici les observations et propositions sur le Contournement Ouest de Montpellier, reçues sur ce site internet, soumises au Commissaire enquêteur.

Ces avis ont été publiés pendant l'enquête publique qui devait de dérouler du 24 février au 3 avril 2020, mais qui a été suspendue le 20 mars pour éviter la propagation du covid-19.

Avec la reprise de l'enquête publique, les avis reçus du 17 août au 7 septembre seront de nouveau publiés.

Les messages d'insulte ou de diffamation, les messages à caractère raciste ou incitant à la violence ou à la haine, ont été exclus.

676 avis

Mis en ligne le par Deseuvre

Fluidité, société apaisé et moins de pollution

Mis en ligne le par Saudecerre

Contre ce projet autoroutier. L'avenir de nos enfants passe avant tout donc relocalisons, développons les transports en communs et surtout le rail et les circulations douces. Il faudra bien stopper un jour ou l'autre le toujours plus vite et la perte de temps et d'énergie à fabriquer des choses inutiles.

Mis en ligne le par Anonyme

Ce contournement doit permettre de détourner le trafic de l'avenue de la liberté qui est complétement saturée.

De même, l'axe actuel RD132 est impraticable, ce qui conduit de nombreux automobilistes à se détourner vers Montpellier ou des petites routes inadaptées.

Mis en ligne le par Sablé

Ce projet est extrêmement coûteux et encouragera encore plus l'usage de la voiture alors que la métropole en est déjà saturée. Il convient d'investir cette somme dans des transports en commun et une vraie infrastructure vélo.

Mis en ligne le par F

Je suis favorable à ce projet qui permettra de fluidifier le trafic qui est plus que saturé à certaines heures et très dense quasiment tout le temps.

 

Mis en ligne le par VISIER

Montpellier se veut moderne.Cest le lieu pour le prouver...Projet "autoroutier urbain" du passé qui doit être revu dans le contexte d'évolution des modalités de déplacement et de gestion de l'espace.

Mis en ligne le par ANDRAUD

Il faut bien rendre la circulation plus fluide. C'est un calvaire par la N 612pour se rendre dans certains quartier nord de MONTPELLIER.

Mis en ligne le par LEROY

Pour ma part, je suis contre le Contournement Ouest de Montpellier et ceci pour différentes raisons :

* Un projet au coût exorbitant de 400 millions d'euros pour seulemnt 6km d'autoroute. Cet argent nous pouvons l'investir plus intelligement , par exemple dans la construction d'infrastuctures pour favoriser les mobilités douces ( bus, vélo...), l'éducation, la santé....

*Ce contournement favorisera l'augmentation du trafic qui indéniablement augmentera la pollution de l'air, la pollution sonore...

*Ce projet entretient la dépendanece de la voiture individuelle, hors la voiture prend à mon sens déjà assez de place dans nos vies, coûte chère aux utilisateurs, pollue...

*Ce même projet va détruire 16 ha de terres agricoles ( vous savez les terres qui nous nourrissent,) , des centaines d'arbres ( vous savez les trucs qui captent le CO2 atmosphérique, et qui fait que l'air soit respirable , qui abritent de la biodiversité, qui participent à régulation de la température,....), des espèces sauvages.... L'artificialisation des sols augmente les risques d'inondations, que nous connaissons déjà trop bien dans la région.

Tout ceci n'est pa très Green New Deal. Le projet que vous proposez ne répond pas aux enjeux sociétaux et environnementaux actuels.

Mis en ligne le par DUPRAZ - Conseil Régional, Commission Transports, Vice-Président

Monsieur le commissaire-enquêteur,

Je souhaite vous faire part de mon opposition au projet de COM tel que présenté dans cette enquête publique.

Nous n’avons nul besoin d’une infrastructure autoroutière sur ce parcours de liaison, mais simplement d’une amélioration et fluidification de l’axe existant, sans élargissement, en améliorant les principaux points de blocage (les deux rond-points et le croisement avec la ligne de tramway). L’échangeur nord est une hérésie (travaux disproportionnés et saccage d’une zone écologique riche) pour gagner quelques secondes avec des bretelles d’accès moins serrées. La requalification sur l’emprise actuelle évitera de bétonner des terres agricoles ou naturelles indispensables à l’équilibre naturel. Les cheminements doux indispensables pour relier Fabrègues ou Saint-Jean de Vedas à Montpellier sont eux prioritaires et seront beaucoup plus simples à réaliser si le projet redevient ce qu’il devrait être : un boulevard urbain.

Mais mon propos sera plus incisif sur un autre point peu évoqué jusqu’à maintenant. La jurisprudence des enquêtes publiques est constante sur un point majeur : un projet ne peut pas être validé par une DUP s’il ne présente pas de plan de financement crédible à un horizon raisonnable. Valider un projet non finançable est une faute.

Or la nouvelle équipe aux commandes de la métropole de Montpellier s’est engagée à ne pas financer le COM, pour réserver ses crédits d’investissement à des projets vertueux en termes de mobilité.

Pour ma part, je défends au sein de la commission transports de la région Occitanie, dont je suis le vice-président, de ne pas financer cette infrastructure dans la version autoroutière présentée dans cette enquête. Mon avis ne vaut pas décision de la région, mais je me permets de vous faire remarquer que notre groupe politique est indispensable pour obtenir une majorité de décision. De plus, les échéances électorales qui arrivent rendent improbable toute décision sur un sujet aussi controversé dans l’immédiat.

En conclusion, seul l’Etat semble prêt à participer au tour de table du financement de cette infrastructure. Or l’Etat n’en a pas les moyens. Ce projet n’est donc pas financé, et ce point vous suffit pour rendre un avis négatif.

En vous remerciant pour votre écoute, je vous prie d’agréer, Monsieur le Commissaire-enquêteur, l’expression de mes sentiments respectueux.

Christian Dupraz

Conseiller régional délégué aux Etats Généraux du Rail et de l’InterModalité

Vice-Président de la Commission Transports de la région Occitanie.

Christian.dupraz@laregion.fr

Mis en ligne le par Rieura

Cette route ne va pas faire disparaitre les embouteillages, au contraire, elle va continuer à inciter les gens à utiliser leur voiture, et dans 30 ans nous serons toujours avec le même problème.

Mis en ligne le par Gerber

Construire une 2x2 voies ne semble pas un bon message pour apaiser la Ville et sa périphérie vis à vis des déplacements. Il faut des projets avec un objectif beaucoup plus large que la simple problèmatique des véhicules motorisés. Comment mieux vivre, se déplacer, se rencontrer... dans la métropole de Montpellier.

Supprimer des points de blocages est une bonne chose mais il ne faut pas inciter plus de personnes à pratiquer l'autsolisme. Par exemple fluidifier le traffic mais rester en 1x1 voie et ajouter une voie réservée aux transports en communs ou véhicules prioritaires, en profiter pour dévlopper le réseau de pistes cyclables pour inciter de plus en plus de personnes à se déplacer en mode doux ou en vélo électriques...

Mon avis est donc que ce projet est un projet d'un autre temps qui ne répond pas aux besoins collectifs actuels et futurs de la métropole de Montpellier.

Mis en ligne le par PADILLA

La jonction de l'A75 à l'A9 me semble obligatoire afin de favoriser la fluidité de la circulation et le désengorgement des accès à la ville pour les communes satellites. Les problèmes de circulation actuels mettent un frein au développement économique et social de la région Montpelliéraine.

Mis en ligne le par BENOIT - particulier

Décharger Montpellier de sa grosse circulation c'est bien mais avec ce projet St JEAN de VEDAS se retrouvera encerclé par un anneau de plus en plus infernal de véhicules et subira encore davantage de pollution . Nous avons déjà la sortie de la 709 qui crée des bouchons au rond point de l'Europe auxquels va s'ajouter la circulation vers la clinique Saint Jean compliquée par un feu tricolore qui va faire déborder les voitures sur ce rond point et les deux autres ronds point que sont le Rieucoulon et Gennevaux sont dans le plan des changements , ce qui nous promet bien des soucis pendant les travaux pour sortir ou entrer dans le village . Il faut encore réfléchir à des solutions qui n'impacteraient pas toujours les mêmes populations en créant un appel supplémentaire de véhicules en particulier de poids lourds sur l' A75 et par voie de conséquence pollution aggravée de toutes les régions centrales traversées .

Mis en ligne le par anonyme

Habitons St jean de Védas. Agglomération où la circulation est très intense. C'est le point de passage de tous les villages environnants et des véhicules provenant de l'A 75. le projet de contournement Ouest de Montpellier serait une sage solution pour désengorger toute cette périphérie.

Mis en ligne le par Gairin-Calvo (anonyme)

Bonjour,

j'habite dans le Lodévois et travaille sur Montpellier.

Je constate chaque jour que les accés Ouest à Montpellier ainsi que l'accés à l'A9 depuis l'A750, sont saturés.

Bouchons chronophages, pollution des voitures à l'arrêt, nuisances sonores, sont le lot quotidien des itinéraires d'accés et des raccourcis.

Si le développement des transport en commun, tramway et TER me parait indispensable dans cette partie de la métropole et du département pour accéder à Montpellier centre, le contournement Ouest ne l'est pas moins pour le trafic de transit vers l'A9 et l' accés au Sud et à l' Est de la métropole.

Mis en ligne le par Anonyme

Je suis favorable au projet de contournement Ouest de Montpellier dans la mesure où celui-ci doit fluidifier le trafic dans cette zone et en ville et donc diminuer la pollution.

 

Mis en ligne le par PRUNIERES

Bonjour,

Nous habitons à Cournonterral et se rendre à Montpellier à des horaires de travail est devenu impossible.

Les trajets dépassent une heure pour se rendre par exemple sur les bassins d'emploi du Millénaire et Port Marianne.

Il est plus rapide de Cournonterral (Métropole de Montpellier) pour aller sur Montpellier Sud ou Ouest d'aller à l'échangeur de Poussan/Balaruc pour reprendre l'A9.

Au delà de l'impact financier :péage + carburant et km voiture, il y a un impact écologique considérable avec deux fois plus de temps de moteur tournant.

Merci,

ENQUETE PUBLIQUE

Actualités

Le COM déclaré d'Utilité Publique