Consultez tous les avis (registre numérique)

Voici les observations et propositions sur le Contournement Ouest de Montpellier, reçues sur ce site internet, soumises au Commissaire enquêteur.

Ces avis ont été publiés pendant l'enquête publique qui devait de dérouler du 24 février au 3 avril 2020, mais qui a été suspendue le 20 mars pour éviter la propagation du covid-19.

Avec la reprise de l'enquête publique, les avis reçus du 17 août au 7 septembre seront de nouveau publiés.

Les messages d'insulte ou de diffamation, les messages à caractère raciste ou incitant à la violence ou à la haine, ont été exclus.

676 avis

Mis en ligne le par Bellard

Pour le COM !

Il est anormal que les gens de passage se retrouvent sur les ronds-points/départementales avec ceux qui vont au travail. Tout le monde y perd...

Ce contournement permettra aussi de désenclaver l'Ouest de Montpellier qui est le parent pauvre des zones commerciales, cinémas, etc.

Si nous devons à chaque fois traverser Montpellier pour des activités, du shopping, aller à la plage, à la gare, à l'aéroport, alors il faut que ces 2 autoroutes soient reliées.

De cette manière nous désencombreront les autres axes routiers qui trouveront un peu plus de tranquillité.

Comment un projet aussi logique et nécessaire peut-il mettre autant de temps à aboutir ?

Mis en ligne le par Pautard

Les spécialistes des mobilités l'ont démontré plusieurs fois, l'ouverture d'un nouvel axe fait augmenter mécaniquement le trafic routier et ne le régule pas.

Approche individuelle : Quelques exemples sont connus en région parisienne notamment lors des limitations des espaces de circulation en amont de journées noires. Ces démarchent montrent que la sensation de congestion "légère" limite le recours automatique à la voiture individuelle comme mode de transport.

Encore faut-il que des moyens de déplacements (structurant et/ou actifs) existent dans la zone.

Approche urbanistique : Ce nouvel axe de circulation routier va être un catalyseur de projets immobiliers dans ce secteur ce qui va engendrer une hausse des ménages fortement équipés en automobile. Ainsi, l'efficacité de cette voie de shunt pour les trajets actuels va être complètement annulée par l'augmentation du trafic à venir.

La réduction de la voiture individuelle doit être une priorité et doit accélérer la mise en place de solutions alternatives pour répondre à des besoins de mobilité existants et légitimes.

Mis en ligne le par SOTTILE

A l’heure de l’urgence climatique, nous demandons que ce projet routier d’un autre temps, qui ne répond pas aux enjeux environnementaux et sociaux de notre époque soit abandonné. Une infrastructure de mobilités durables (vélos, tram, bus ou/et trains) doit être étudiée à la place, afin de permettre à ceux qui le souhaitent de se déplacer autrement qu’en voiture individuelle.

Mis en ligne le par GINER

Déjà, au début des années 1990, ce projet de contournement avait été mis à l'étude. 30 ans après, on en parle encore.

Aujourd'hui, le niveau de saturation du tronçon sortie A 750 et entrée A9 et celui compris entre Cournonsec et le rond point Geneveaux devient inacceptable.

Il est urgent que ce contournement ouest de Montpellier se réalise, ainsi que la ligne 5 du tramway jusqu'à Lavérune avec en complément des bus à haut niveau de service en site propre.

Mis en ligne le par Lenoir

Le contournement ouest Montpellier est une aberration. À l'heure où la voiture doit laisser placer au train, aux mobilités douces et surtout à moins de déplacement, les projets d'infrastructures routières doivent laisser place aux projets de développement de transports en commun et de réseaux cyclables. Dépenser de l'argent public pour encore plus d'infrastructures routières est un crime contre les générations futures. Et des hectares de terres agricoles artificialisées alors que nous devons au contraire augmenter la végétalisation de notre environnement. Merci d'agir en responsabilité pour les générations présentes et futures.

Mis en ligne le par Bergot

Il est absolument indispensable de supprimer les points de contention entre le Nord-ouest de Montpellier et le sud, notamment au niveau de saint Jean de Védas et du carrefour Gennevaux, où les temps de traversée augmentent parfois de façon insupportable. Il m'est arrivé de voir le rond-point complètement congestionné.

Mis en ligne le par BUTSCHER

Je suis favorable à ce projet qui permettra selon moi à désengorger les axes routiers principaux intra-muros (tels que les avenues Albert Dubout et de la Liberté) tout en permettant aux personnes venant de l'autoroute et allant vers le nord, de ne pas entrer dans la ville.

Mis en ligne le par MORET

Les difficultés de circulation sur le trajet concerné par le COM sont incontestables.

Pour autant, le projet proposé est inadapté, coûteux va à l'encontre des impératifs actuels de respect de l'environnement et de développement durable.

Je suggère donc:

- d'investir avec un coût beaucoup plus raisonnable sur les transports en commun:

. Aménager sur deux kilomètres, de la Mosson jusqu'à la sortie ouest de la commune en traversant le centre-ville, une branche de ligne 3 du tramway qui desserve enfin efficacement Juvignac, Réaliser à hauteur du nouveau terminus et éventuellement près du terminus actuel des parcs de stationnement de contenance appropriée.

. Réaliser la ligne 5 jusqu'à Lavérune, là encore en prévoyant des places de stationnement en nombre suffisant.

_ d'améliorer les conditions de circulation sur le tracé du COM de façon sensiblement plus raisonnable en conservant une voirie à 2 fois une voie et en aménageant par des passages surélevés le franchissement des ronds points qui provoquent les blocages que nous subissons actuellement.

Non seulement le coût serait beaucoup plus faible mais de plus la durée des travaux et les nuisances qui les accompagnent seraient considérablement réduite.

Anette Moret Juvignac

Mis en ligne le par anonyme

Bonjour, J'habite à Saint-André de Sangonis et je suis amenée inutilement à traverser Montpellier de part en part plusieurs fois par mois. Je dois passer soit par l'avenue de la Liberté, la Guirlande et le rond-point de Palavas, soit par l'avenue de la Liberté, la cuisine centrale et le Grand M, soit par le rond-point de Lavérune, et le Grand M. Je suis très souvent coincée dans de gros embouteillages et, ce faisant, je contribue à la fois à la constitution des bouchons et à la pollution de l'air dans l'agglomération de Montpellier. Je pense que le contournement Ouest de Montpellier est indispensable et urgent, et qu'il permettra à la fois de beaucoup fluidifier la circulation et de réduire la pollution dans Montpellier en détournant une grosse partie du trafic qui n'a rien à faire dans la ville par une liaison directe entre l'A9 et l'A750.

Mis en ligne le par Anonyme

Je suis CONTRE le COM: les infrastructures dédiées aux voitures sont les projets d'un autre temps.... les périphériques c'est les années 90/2000....

Aujourd'hui, nous avons besoin de voies réservées aux vélos, aux bus, une augmentation des fréquences des bus urbains et péri-urbains, ainsi que de parking P+Tram surveillés et dans lesquels les usagers se sentent en sécurité pour laisser leur véhicule

Mis en ligne le par de Charentenay

Je suis contre ce projet.

La construction d'un périphérique autoroutier, au regard des conséquences irréversibles sur l'environnement alors qu'une amélioration de l'axe existant est possible, n'a aucun sens.

Recherchons des solutions à la réduction du trafic et non pas des moyens de pouvoir l'augmenter.

Favorisons les mobilités douces et les transports en commun et non pas l'usage de la voiture individuelle.

 

Mis en ligne le par ANONYME

20 ans que j'effectue le trajet Cournonsec / Montpellier Nord et c'est chaque année un peu plus encombré. Les nouvelles et futures constructions prévues sur Pignan et Cournonterral ne vont qu'aggraver encore un peu plus la situation actuelle. Il est urgent de réagir.

Mis en ligne le par Moncheny - Association Juvignac urbanisme Environnement

L'Association JUVIGNAC URBANISME ENVIRONNEMENT est hostile ce projet trop coûteux et inadapté..

Elle s'appuie sur l'argumentation résumée dans la note d'observations annexée.

JUE

Mis en ligne le par Puig

Montpellier Ouest est embolisée car 2 autoroutes ne sont pas reliées entre elles

A9 et A75

fluidifier le trafic entre ces deux axes limitera les bouchons, la pollution.

il n'y a des intérêts à faire le COM.

il permettra aussi de faire des pistes cyclables en zone protégée, et la ligne 5 du Tram y aura toute sa place.

Mis en ligne le par Moreau

Je suis contre ce projet qui aura pour effet de densifier (encore) la circulation et d'augmenter la pollution. A quand des solutions innovantes, et moins coûteuses, pour améliorer la qualité de vie et les déplacements des habitants et des salariés de Montpellier et des communes limitrophes ?

Mis en ligne le par DURAND

Bonjour, J'habite à Saint-André de Sangonis et je suis amené inutilement à traverser Montpellier de part en part 10 à 12 fois par mois (multipliées par deux, car aller-retour) pour me rendre soit à la Grande-Motte, soit à Palavas, soit à Toulon, soit à Nice. Je dois passer soit par l'avenue de la Liberté, la Guirlande et le rond-point de Palavas, soit par l'avenue de la Liberté, la cuisine centrale et le Grand M, soit par le rond-point de Lavérune, et le Grand M. Je suis très souvent coincé dans de gros embouteillages et, ce faisant, je contribue à la fois à la constitution des bouchons et à la pollution de l'air dans l'agglomération de Montpellier, y compris dans des quartiers assez proches du centre (Grand M-Ovalie, St-Cléophas-route de Toulouse, Rond-Point de Palavas.,..etc. Je pense que le contournement Ouest de Montpellier est indispensable et urgent, et qu'il permettra à la fois de beaucoup fluidifier la circulation et de réduire la pollution dans Montpellier en détournant une grosse partie du trafic (VL et camions) qui n'a rien à faire dans la ville par une liaison directe entre l'A9 et l'A750.

Mis en ligne le par TA

Utilisatrice journalière sur le trajet Pignan-Rond Point du Grand M, je constate depuis quelques mois la montée en puissance de l'utilisation de la portion routière entre le "rond point de Paulette" et le rond point de rieucoulon, mais aussi plus largement entre la sortie de l'A75 et Saint Jean de Vedas surtout depuis l'ouverture de la nouvelle clinique Saint jean.

D'une part il m'a toujours été ahurissant de penser que l'A75 et l'A9 ne soient pas reliées directement par une portion d'autoroute, un boulevard périphérique ou ce que vous voulez mais sans obstacle accidentogène type rond-point, passage protégé pour piétons et pistes cyclables. Dans cet objectif il semble incontournable de réaliser rapidement de quoi relier ces deux axes.

D'autre part, de manière plus large, les flux de fréquentation augmentent également depuis le bassin de Thau vers Montpellier. Ainsi la M5 et la M613 sont clairement saturées pendant de nombreuses heures sur les créneaux pendulaires classiques. Il est inconcevable de penser que l'on peut mettre jusqu'à 55 minutes pour effectuer 10km! Bilan écologique sans commentaire

Il semble donc indispensable de repenser les modes de transport sur l'agglo ouest en plus de ce projet COM dont les travaux nécessaires à la mise en place ne vont que faire augmenter les difficultés de transport!

Tram ligne 5, pistes cyclables sécurisées jusqu'au centre de Montpellier et de Juvignac à Saint Jean de Védas, plus de bus...

Un projet à grande échelle et important pour ne pas avoir à y revenir dans quelques temps.

Montpellier et son agglomération continuent de grandir, on ne peut pas le nier.

Mis en ligne le par VANVERT

Davantage de route, donc de pollution, donc d'energie consommée, espace naturels et agricoles bloqués ou détruits, en contradiction avec tous les engagements locaux et nationaux : basta!