Consultez tous les avis (registre numérique)

Voici les observations et propositions sur le Contournement Ouest de Montpellier, reçues sur ce site internet, soumises au Commissaire enquêteur.

Ces avis sont publiés pendant l'enquête publique qui devait de dérouler du 24 février au 3 avril 2020.

En raison de la suspension de l'enquête pour éviter la propagation du covid-19, sont publiés ici les avis reçus avant le 20 mars à 9h.

Les messages d'insulte ou de diffamation, les messages à caractère raciste ou incitant à la violence ou à la haine, ont été exclus.

74 avis

Mis en ligne le par COURDURIER

Bonjour ,

je vous informe que je donne un avis favorable au projet (qui est très consistant à lire ! )

Cordialement

François COURDURIER

 

Mis en ligne le par Darbas

Bonjour; serpent de mer de la vie locale depuis prés de 30 ans, ce projet n'est aujourd'hui plus adapté aux nécessités urbaines et environnementales absolument impératives si l'on veut sauvegarder un quotidien urbain vivable pour le présent et pour les générations futures, sachant qu'une infrastructure de cet ordre est déterminante pour plusieurs centaines d'années...En effet ce contournement est, aujourd'hui, trop près des zones habitées ( bruits, pollutions, sacrifice des quelques zones encore boisées dans le secteur ) et ne fera que déplacer le problème d'accès à l'A9 sur la D 132E qui n'a même pas l capacité de la D 612 actuelle , objet de cet aménagement, pour absorber le flux prévu... Il serait donc plus judicieux et pertinent financièrement mais surtout pour le respect des normes environnementales et des engagements nationaux sur le climat et la biodiversité , de poursuivre le tracé du lien à partir de Bel air ( où les échangeurs de l' A750 sont déjà en place...) pour aboutir, en traversant un zone vide de toute urbanisation, au projet de Licom entre Pignan et Lavérune, et utiliser la D 27 E 7 et les ouvrages sur la D 613 jusqu'à l'A9. C'est sûr qu'il faudra une volonté politique de collaboration entre la Métropole de Montpellier et le Département de l'Hérault , volonté qui n'existe pas aujourd'hui du fait de l'aveuglement inadmissible du Président actuel de la dite Métropole qui cultive un splendide isolement féodal au détriment de l'intêret général des 900 000 habitants du bassin de vie de Montpellier. Vous avez surement compris que je suis totalement opposé à ce projet obsolète, inefficace, ruineux et totalement déraisonnable au vu de l'option possible présentée , qui utilise le maillage routier déjà existant sans génerer des nuisances supplémentaires proches des zones habitées tout en apportant une meilleure gestion des changes entre l' A 750 et l' A 9. Cette enquête publique ouverte comme par hasard jusqu'au 3 avril , alors que le renouvellement des élus de cette Métropole est en cours, ne peut que faire naître des soupçons de manipulations et de calcul politique malsain de la part de l'équipe sortante. La poursuite de ces pratiques pour passer outre l'intêret général détruit les fondements démocratiques de notre république.. J'espère donc que le commissaire enquêteur chargé de cette procédure aura le courage civique de s'opposer à ce projet ou du moins de le repousser et demander un réexamen sérieux des alternatives par les nouveaux responsables de la Métropole .

Mis en ligne le par SANCHEZ

M. Jean-Paul Sanchez

Le Hameau des Vignes

70 rue Colette

34070 Montpellier

Déclaration d’utilité publique sur le Contournement Ouest de Montpellier

A l’attention de M. le commissaire enquêteur

 

Bonjour,

Dans le cadre de la Déclaration d’utilité publique sur le Contournement Ouest de Montpellier et désirant apporter ma contribution, j’ai l’honneur de vous faire part de mon avis et remarques suivantes.

Enfin un contournement ouest

Il y a quelques années, l’arrivée de l’autoroute A750 aux portes nord-ouest de l’agglomération de Montpellier sans un raccordement sur l’autoroute A9 m’a paru, et pas qu’à moi, comme une absurdité totale. Que ce soit le transit venant du Massif-central et se dirigeant vers l’est montpelliérain, la vallée du Rhône, la Provence, que ce soit les résidents des villages de la vallée moyenne de l’Hérault et travaillant dans l’agglomération, tous ces véhicules entrent, embouteillent et polluent intempestivement la ville alors qu’ils ne font que passer. Et ce ne sont pas les routes RD132 et RD612 étriquées et freinées de ronds-points qui peuvent faire face au trafic. Trafic qui croit chaque année du fait de la croissance urbaine de 1,4% (INSEE). Pour ma part, habitant dans l’ouest de la ville tout près de la route de Lavérune, et pour aller dans la partie sud-ouest, Sète ou les plages, je préfère traverser Saint-Jean de Védas plutôt que les RD actuelles bouchonnées tous les étés et aussi à certaines heures les autres saisons. Ce qui est aberrant, mais pas le choix.

Carrefour dénivelé de Genevaux

Je trouve le projet présenté très intéressant. J’y vois une solution satisfaisante et durable au problème de fluidité et le combiner avec la ligne 5 du Tram c’est parfait.

Maintenant il faut bien dimensionner le parking afin qu’il soit un véritable pôle d’échanges pour les habitants de l’ouest montpelliérain.

Concernant le raccord avec l’A750 : La variante 1 me parait trop près des habitations de Juvignac et donc contraignante pour la population. La variante 3 me parait plus lisible et donc plus fluide que la variante 2. Ma préférence est tout de même la variante 3

Concernant le raccord avec l’A709 : Ce qui est primordial c’est de relier la route de Sète avec l’A709. En effet le bassin de population de Sète-Thau représente 120 000 habitants aujourd’hui et en croissance soutenue. Or beaucoup de personnes vont sur les zones commerciales (Odysseum, Route de la Mer…), les zones de loisirs (Cinémas multiplexes, Arena…), les pôles de transport (gares, aéroport). Venant donc de la route de Sète, ils empruntent l’A709 direction Nîmes. Il serait aberrant que ces véhicules soient obligés de rentrer dans l’agglomération (routes étriquées et bouchonnées du Mas de Grille) pour rejoindre l’échangeur Montpellier-ouest pour reprendre l’A709. Ils doivent donc bénéficier d’une bretelle Route de Sète-A709.

Les options 1 et 2 ne sont pas des solutions durables. Et faire du « provisoire » serait une grossière erreur. L’option 3 est une évidence dès le début.

Un bémol pour le projet présenté

L’agglomération de Rennes, comparable à celle de Montpellier, dispose d’un contournement en très grande partie à 2x3 voies. Ne faudrait-il pas prévoir les structures (aménagements, ponts, tranchées) pour 2x3 voies même si la réalisation se fait en 2x2 voies ? Ceci d’autant plus que sur votre plaquette vous prévoyez un trafic entre 60 000 et 90 000 véhicules par jour en 2032, plus du double d’aujourd’hui !

En conclusion…

Après tant d’années d’attentes, tant d’heures de travail perdues dans les bouchons pour les professionnels, ce projet semble enfin lancé. J’ai bien dit semble… Les politiques locaux sont largement favorables, les autres (l’Etat) c’est plutôt incertains et même si les finances sont à la peine, le projet est bien là. Il ne faudrait pas comme souvent que les acteurs d’extrême gauche ou les politico-écologistes d’opposition systématique perturbent et retardent encore et encore ce contournement.

Ce Contournement pour le territoire montpelliérain et régional est indispensable et doit être réalisé dans les plus brefs délais.

Bien cordialement.

Montpellier, 16 mars 2020

 

Jean-Paul Sanchez, journaliste, reporter

Tel: 04 67 42 03 33, Port: 06 37 61 20 25

Email: jean-paul.sanchez7@orange.fr

Mis en ligne le par GAZULLA - Habitant de Fabrégues.

Le COM est absolument indispensable. Mais le faire passer par Montpellier est une aberration.. Le projet présenté entraine la réalisation d'au moins 4 viaducs, et donc un cout et un délai déraisonnable.

Il faut utiliser les projets de Lien , Licom et SCOT pour réaliser un vrai contournement. . Continuer le lien à partir de Bel-Air et rejoindre le A709 à Fabrégues, prévu dans le Scot évite tous les viaducs, et seulement un pont sur la D5.

Ci-joint le projet qui diminue les couts par 4.

Mis en ligne le par MUSNIER

RECTIFICATIF:avec pièce jointe

MISE EN PLACE D'UNE PROTECTION ACOUSTIQUE SUPPLEMENTAIRE POUR PROTEGER LES LOTISSEMENTS SITUES SOUS LE CHATEAU D'EAU DE SAINT JEAN DE VEDAS:

Les lotissements situés entre l'allée de la Marquerose et les hauts de Saint Jean (et dont les premières maisons ne sont situées qu'a 400m du COM) sont exposés aux nuisances sonores du nouveau projet.

Le projet prévoit la mise en place d'un merlon phonique coté lotissement de la Fermaude pour le protéger ,ce qui est compréhensible.

Mais ce merlon va avoir pour effet de renvoyer le bruit sur le versant qui est lui fait face ,et qui est très dense en habitations, ce qui va donc aggraver la situation actuelle pour un nombre important d'habitants de Saint jean de Vedas.

Ce point pourrait être fortement atténué par la mise en place d'une protection phonique symétrique au merlon coté Fermaude ,dont le détail est explicité dans le document joint.

Plus encore ,cette disposition ,si la création d'un merlon en terre était retenue ,n'aurait peu ou pas d'impact financier sur le projet

Mis en ligne le par N'Diaye

En tant que usager quotidien de cette zone de circulation par ma résidence et mon emploi dans la livraison, je tiens à donner mon opinion à ce sujet. Il me semble indispensable de rendre le trafic plus fluide entre Montpellier, Saint Jean de védas et l'accès à l'A75. On peut songer à voir comment ont été construites les rondes à Barcelone en 1991/1992 pour remarquer que des sous terrains situés sous les ronds points servent à fluidifier le trafic automobile. Les véhicules souhaitant sortir de l'axe périphérique montent aux ronds points supérieurs. La pollution des véhicules est plus importante quand les automobiles sont en pause le moteur tournant. On peut imaginer faire une partie sous terraine à partir du rond point du rieucoulon ainsi qu'une autre au rond point Maurice Gennevaux, le trafic restera toujours fluide et les véhicules souhaitant rejoindre Lavérune ou Saint Jean de Védas monteront à un rond point à un niveau supérieur. Il faut aussi des voies larges à deux fois deux voies dans les deux sens. Le défaut de Montpellier est de ne pas avoir un pourtour périphérique entier puisque une partie d'axe se trouve intérieure avec la RD65 de Celleneuve au rond point du grand M, les véhicules sont à chaque fois retenus avec des pollutions et embouteillages le matin entre 7h et 9h et le soir autour de 17h. Il y a un retard de plusieurs dizaines d'années à Montpellier. Le projet de contournement ouest de montpellier semble indispensable et permet de créer un axe périphérique absent ainsi qu'une liaison aux deux autoroutes A9 et A75, de l'A709 à la N109.

Mis en ligne le par MUSNIER

REDUCTION DE LA CIRCULATION DANS LES VILLAGES CONNEXES AUX PROJET

L'un des objectifs du projet, souligné dans le dossier d'enquête, est de réduire les circulations de transit dans les villages comme Saint Jean de Vedas.

Or ce volet ,qui va nécessiter des aménagements dans le village de saint jean de vedas (gendarmes couches, signalisation verticale et horizontale, aménagements de voiries à sens unique …) n'est pas du tout étudié dans le dossier d'enquête public.

Pour que le projet porte effectivement ses fruits, ces dispositions sur les voiries connexes doivent faire l'objet d'une étude ,et que leur financement (le cout et la réalisation des travaux) soit intégré dans le cout du projet .

SINON ,IL NE POURRA ETRE DEMONTRE QUE LE PROJET REPOND BIEN A L'UN DES SES OBJECTIFS PRINCIPAUX

Mis en ligne le par MUSNIER

PISTES CYCLABLLES ET PIETONNIERES:

Si le projet du COM est nécessaire ,il n'en reste pas moins que les déplacements doux doivent être privilégiés.

Pour cela il est nécessaires que le projet intègre des aménagement qui facilitent la communication entre les centres ville des villages connexes (Saint Jean de Vedas, Juvignac ,Montpellier) et:

- Genneveaux pour la ligne 5 et Victoire 2 (ou des équipements de parkings à velos sont à prévoir)

- le centre de Montpellier

- Genneveaux et Juvignac

-Saint jean et Laverune par Genneveaux

-La Fermaude et Genneveaux

-.....

Cette analyse manque dans le dossier soumis à l'enquête publique

 

Mis en ligne le par MUSNIER

ETUSES ACOUSTIQUES

Le bruit supplémentaire qui va être produit par cet axe étant l'une des enjeux majeurs du projet qui passe dans des zones très urbanisé, il est nécessaire de produire une synthèse compréhensible par tous, de l'impact sous forme d'une carte des isophones acoustiques permettant de comparer en tout point la situation actuelle ,et celle du projet avec ses protections.

Cela permettrait à chacun de comprendre plus facilement comment il va être impacté.

Dans le même ordre d'idée ,il est indispensable de mettre en place des enrobés phoniques ,qui ont un effet réducteur de bruit important.

A noter que la commune de saint jean de vedas vient de réaliser des travaux pour mettre des enrobés phonique sur l'allée de la Marquerose: quel intérêt si il n'y en a pas sur le nouveau projet du COM?

Mis en ligne le par MUSNIER

MISE EN PLACE D'UNE PROTECTION ACOUSTIQUE SUPPLEMENTAIRE POUR PROTEGER LES LOTISSEMENTS SITUES SOUS LE CHATEAU D'EAU DE SAINT JEAN DE VEDAS:

Les lotissements situés entre l'allée de la Marquerose et les hauts de Saint Jean (et dont les premières maisons ne sont situées qu'a 400m du COM) sont exposés aux nuisances sonores du nouveau projet.

Le projet prévoit la mise en place d'un merlon phonique coté lotissement de la Fermaude pour le protéger ,ce qui est compréhensible.

Mais ce merlon va avoir pour effet de renvoyer le bruit sur le versant qui est lui fait face ,et qui est très dense en habitations, ce qui va donc aggraver la situation actuelle pour un nombre important d'habitants de Saint jean de Vedas.

Ce point pourrait être fortement atténué par la mise en place d'une protection phonique symétrique au merlon coté Fermaude ,dont le détail est explicité dans le document joint.

Plus encore ,cette disposition ,si la création d'un merlon en terre était retenue ,n'aurait peu ou pas d'impact financier sur le projet.

 

Mis en ligne le par MUSNIER

NUISANCES ACOUSTIQUES ET POLLUTION


Compte tenu du caractère très urbain de la situation du projet, il serait judicieux de limiter la vitesse sur le projet à 70km ,afin d'atténuer les nuisances sonores , réduire la pollution, et fluidifier la circulation qui va augmenter sur cet axe.

Dans le même ordre d'idée ,mettre en œuvre des enrobés phoniques sur l'ensemble du tracé

Mis en ligne le par WEIBEL

Bonjour,

1) Problématique relative à l’accès des semi-remorques aux parcelles PK 57 et PK 60

Actuellement, des poids lourds et super-lourds (semi-remorque) empruntent la rue de Bionne depuis le rond-point Maurice Genneveaux pour accéder à notre propriété située au 2483 Rue de Bionne à Montpellier.

De nombreuses entreprises ayant leur dépôt sur la propriété dépendent de cet accès poids lourds.

Il est indispensable que soit conservé l’accès aux poids lourds jusqu’à l’entrée de notre propriété dans le projet de réaménagement du carrefour Maurice Genneveaux.

Il en va de l'avenir de ces entreprises.

2) Fonctionnement

Comment accède-t-on à la COM en direction de Millau depuis notre propriété ?

Comment accède-t-on à la COM en direction de l’A709 depuis notre propriété ?

3) Délais

Quand est ce que vont débuter les travaux sur le carrefour Maurice Genneveaux ?

Quand est ce qu'il seront terminés ?

Merci d'avance.

Cordialement.

Julie WEIBEL

06 86 56 17 66

juliew@live.fr

Mis en ligne le par Anonyme

Je suis très favorable à ces aménagements, y compris les ponts aux croisements. Une rocade complète à terme est indispensable dans une métropole de la taille de Montpellier.

Mis en ligne le par Fourcade

Il est urgent et vital de faire ce COM ! S'il vous plait, faites vite, ON EN PEUT PLUS.

Tous les jours le rond point Genneveau est bouché un peu plus tot dans la journée, engorgé par des camions. On perd un temps monstre, c'est dangereux, et polluant avec des moteurs au ralenti.

Cela aurait du être fait depuis bien longtemps.

Montpellier est la seule grande ville de France sans contournement routier digne de ce nom ! et ce dans une zone Urbaine avec la plus forte croissance démographique !

Les écolos qui sont contre devrait réflechir à deux fois, un énorme traffic de transit passe dans Montpellier (avenue de la liberté, rocambale, etc.) justement parce que ce contournement n'est pas réalisé !

A quoi bon faire une L5 avec un parking relais si on met 30 minutes à y accéder ?! Autant finir son trajet en voiture !

Oui pour plus de tram et des aménagements en centre ville, mais ces projets sont forcements complémentaires !

Pour les 30 à 50 prochaines années, il y aura toujours du traffic de transit entre 2 autoroutes, de plus si on veut vraiment limiter les flux de voitures, il faut une vision sur l"étalement urbain à l'échelle de l'air Urbaine de Montpellier, mais qui est morcelée entre la métropole et différentre communauté de commune (une hérésie de plus !)

En attendant il faut bien faire quelque chose pour les habitants de l'ouest Montpellierain.

Mis en ligne le par ESSELIN

Du béton, de la bagnole, du béton, de la bagnole. Quand est-ce qu'on change de modèle de ville ?

Qu'apporte le contournement ouest sinon le maintien du règne de la bagnole sur le reste, le grappillement continu sur la nature ? On se le demande...

Je suis bien évidement contre, tout comme le dédoublement de l'autoroute qui n'a rien résolu.

Il est temps de penser les mobilités autrement et de contribuer à décentraliser la métropole sur l'énorme Montpellier au détriment des autres villes.

Mis en ligne le par SIMONNET

Ce projet est vitale et urgent. Tout les matins, pendant plusieurs heures, l'accès vers Montpellier ou vers l'A709 est un véritable calvaire. Habitant la commune de Gignac, j'attends le démarrage de ces travaux avec impatience.

Il est primordial d'optimiser les accès vers Montpellier, car ce sont eux qui génèrent le plus de bouchons, jour après jour, en se répercutant sur les autres axes. Donc il ne faut pas que les futures bretelles de sorties du prolongement de l'A750, viennent perturber la circulation vers l'A709 !

Mis en ligne le par roch

Il est urgent d'agir pour le désengorgement de l'entrée nord de Montpellier. Etant dans l'obligation de résider dans le haut canton pour des raisons budgétaires et travailler sur Montpellier Sud, chaque trajet qui avant étaient de 40 mn sont passés aujourd'hui à 60 mn et encore lorsqu'il n'y a pas d'incident. Je ne sais pas si cette solution est la meilleure car il serait bien de penser écologie.... une amélioration des carrefours oui... mais une bifurcation avant Juvignac ne serait elle pas une meilleure solution? en tout cas il est plus qu'urgent d'agir.

Mis en ligne le par Ausseil

Bonjour,

je viens de m'installer recemment sur la commune de pignan.

J'ai recemment découvert le traffic routier le matin et je ne m'y attendais pas.

En effet, il y a ce fameux rond point ' de Paulette' où le point maurice geneveaux doit arriver qui est vraiment problematique.

Il y a d'un coté les commune de counonsec, cournonterral, Pignan et Laverune qui arrive sur ce rond point si on souhaite aller sur Montpellier sans d'autres alternatives.

Ensuite ce qui arrive de l'autoroute A75 (les personnes qui se sont installé au nord de Montpellier pour raison financiere) arrive a ce rond point si ils veulent rejoindre le sud de montpellier et plus particulierement l'autoroute A709.

Donc ca fait beaucoup de personne a un seul endroit.

Egalement l'acces a l'autoroute n'est pas trés pratique une fois qu'on arrive dans la zone du rieu coulon /carrefour.

Moi qui travaille au millenaire, je suis a 100% favorable a ce projet!

Olivier Ausseil